Académie du Gaullisme

 Président-fondateur
Jacques Dauer

Académie du Gaullisme
La Lettre du 18 JUIN Vingt-cinquième année – n° 202 – janvier 2018
"Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde."
Aller au contenu
                                        Hommage au président de l'Académie du Gaullisme, Luc Beyer de Ryke, qui vient de nous quitterHHH.
        
  
Notre président, notre ami, notre compagnon, Luc Beyer de Ryke nous a quittés brutalement ce jeudi 18 janvier 2018. Notre émotion et notre peine sont grandes. Nous présentons à sa compagne, à ses enfants et à tous ceux dont il était proche nos sincères condoléances et les assurons de toute notre compassion.

Luc a succédé à la tête de notre Académie à notre président-fondateur, Jacques Dauer, en octobre 2008. Presque dix ans de présidence durant laquelle nous avons pu apprécier ses innombrables talents. Fin connaisseur de l’Afrique et du Moyen- Orient il nous a, à maintes reprises, démontré que l’Orient était vraiment très très compliqué. Gaulliste de la première heure, grand connaisseur de l’Histoire, il avait, comme le Général, cette capacité à anticiper les événements et n’étaient pas surpris quand ils survenaient.
Son métier de journaliste, présentateur du « Journal télévisé » de la Radio-Télévision-Belge de 1961 à 1979 et ses activités de député européen de 1979 à 1989 l’avaient amené à côtoyer un peu partout dans le monde nombre de hauts fonctionnaires, de responsables et de dirigeants politiques. Ainsi interviews, missions et relations lui ont elles permis de relativiser nombre de propos, d’affirmations et de certitudes. Nous avons eu la chance d’en bénéficier à travers ses éditos dans la présente Lettre du 18 Juin.
Nous n’écouterons plus la voix du plus gaulliste des Belges et du plus francophone des Flamands mais nous entendrons encore longtemps les propos de l’homme honnête, loyal et de grande culture. Merci Luc pour tout ce que tu nous as apporté.

                                                                                                          Georges Aimé.
.............
ARABIE SÉOUDITE, UNE NOUVELLE TEMPÊTE  DANS LE DÉSERT
par Luc BEYER de RYKE
Le désert d’Arabie, caillouteux, pierreux, s’étend à perte de vue. Le lieu de notre expédition est un plateau vaste, découpé, dont les bords escarpés et rocheux sont nimbés d’une brume bleutée. Il a pour nom Edge of the World, le bout du monde. À plus d’une centaine de kilomètres de Riyad, la pureté de l’air fait oublier les pollutions urbaines. Nous contemplons, immobiles, Lire la suite

LE PROTESTANTISME EN FRANCE, EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS
par Christine ALFARGE,
Comment aborder le sujet, existe-t-il un homme politique protestant en France ? En réalité, plusieurs parmi eux ont promu un certain nombre de réformes. Frédéric Casadesus nous dit : « Il faut poser la question de l’archétype, l’homme politique est assez banal, à la source l’image est extrêmement négative, la même haine qu’à l’égard des juifs, ce protestant proche des caractéristiques juives, justifiant des persécutions ».Lire la suite
2017 : L’ANNÉE MACRON !
par Pierre CHASTANIER,
En ce début d’année, je termine cette mes interrogations concernant l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron et la manière dont les Français ont finalement accepté ce « hold-up » magnifiquement réussi d’un candidat qui n’avait pas quarante ans lors de son élection et dont plusieurs d’entre vous ont parfois estimé que je lui reprochais trop son jeune âge C’est vrai que me souvenant de l’état d’esprit.Lire la suite
QU’EST-CE QU’UNE NATION ?
(conférence faite à la Sorbonne en 1882)

par Ernest RENAN,
Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis. L’homme, Messieurs, Lire la suite

ESPOIRS
par Marc DUGOIS,
En ce premier jour de l’année 2018 je forme le vœu que les peuples occidentaux prennent conscience en urgence de ce qu’est réellement la richesse qui les attire tant mais qui les engourdit tellement qu’ils ne réagissent plus devant le désastre qu’ils préparent aveuglément eux-mêmes Souvenons-nous que riche vient du mot franc rik  qui veut dire pouvoir, et qui a donné reich en allemand. Lire la suite

BONNE ANNEE 2018 ?
SANS DOUTE MOINS  QUE CE QU’ESPÉRAIENT LES FRANÇAIS
par Paul KLOBOUKOFF,
Pour la directrice du FMI, ce 31 décembre, « la reprise économique est plus forte et mieux partagée » dans le monde. Christine Lagarde invite donc les pays à en profiter pour se désendetter et mener des réformes en profondeur. En ce qui concerne la France, elle salue le « calendrier » d’Emmanuel Macron, qu’elle semble regarder avec les yeux de Chimène (le calendrier), comme nous le verrons ci-après. Lire la suite
Retourner au contenu