Académie du Gaullisme

 Président-fondateur
Jacques Dauer

Académie du Gaullisme
La Lettre du 18 JUIN Vingt- sixième année – n° 207 – Mai 2018
"Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde."
Aller au contenu

          Règlement du concours :
Si l’Appel du 18 juin, ci-après, comportait 2 177 caractères, espaces compris,
cet « Appel du 18 juin 2018 » devra comporter 2 500 caractères, espaces compris.

Pour être accepté, le texte devra être présenté sous la forme suivante :
Caractère : Times News Toman de corps 12, sur Word. Indiquer impérativement en bas de page (elle sera découpée et numérotée afin que le jury n’ai aucun élément d’influence pour qualifier le texte), nom, prénom, adresse complète, numéro mobile (option), adresse courriel et profil (ex. agriculteur, policier, artisan, militaire, étudiant, profession libérale, cadre, enseignant, commerçant, syndicaliste, fonctionnaire, retraité, chômeur, conseiller municipal, député, comédien, chômeur, bénévole, médecin, etc.)

Texte à envoyer à ; acadgaul18juin18@gmail.com
Avant le 18 mai 2018 à minuit (suite du règlement au verso)

Les 3 meilleurs « Appels » par catégorie (21 réponses ayant le même « profil professionnel » ou se situant dans la même tranche d’âges feront l’objet d’une catégorie) puis les 5 meilleurs, toutes catégories confondues, sélectionnés par le jury de l’Académie du Gaullisme, seront diffusés dans La lettre du 18 juin de juin 2018 envoyés par courriel, à tous les participants et aux médias, le 17 juin 2018 ! Les membres du jury seront dévoilés lors de la diffusion des résultats. L’ensemble des réponses (seuls figureront en bas de chaque page les initiales de l’auteur, son métier et le code postal de son lieu de résidence) fera l’objet d’un recueil édité début décembre 2018.

À vous mon Général !
L’Académie du Gaullisme vous félicite et vous remercie à l’avance pour votre engagement et votre contribution « pour la France ! »

-------------------------------

Texte de l'Appel du 18 juin 1940

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.
-----------
On sait qu'à la demande du Gouvernement britannique, le texte a été changé, notamment les deux premières phrases d'introduction qui ont été remplacées par :

« Le Gouvernement français a demandé à l’ennemi à quelles conditions honorables un cessez-le-feu était possible. Il a déclaré que, si ces conditions étaient contraires à l’honneur, la dignité et l’indépendance de la France, la lutte devait continuer. »
------------
Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l'ennemi.
Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.
Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !
Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.
Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte.
Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des États-Unis.
Cette guerre n'est pas limitée au territoire de notre malheureux pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.
Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu'il arrive, la Flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres. »
Général de Gaulle
hh

hh
hh
                                   Dîners-débats de l’Académie du Gaullisme
hh

hh

La Lettre du 18 JUIN n° 207 – mai 2018


hh
N’EST PAS MESSIE QUI VEUT
Le Président de la République vient de constater à ses dépens qu’il y a loin de la coupe aux lèvres ! Une chose est de se croire invincible dans un pays en mal d’oppositions, une autre est de se prendre pour un messie porteur de messages universels. Les frontières du royaume franchies, l’universalité devient vite une notion relative. Nos dirigeants devraient tirer des leçons de l’Histoire.Ainsi le voyage... Lire la suite
L’INTÉGRITÉ ET L’ÉTHIQUE DE RESPONSABILITÉ EN RECHERCHE
Par Christine Alfarge
Qui sont ces chercheurs ? Il s’agit de la probité en générale à travers des gens porteurs des expériences de leurs aînés. Il existe des progrès fulgurants, grâce à la recherche, la médecine garde son rang rompant avec l’intelligence artificielle qui en découle. Selon Jean-Gabriel Ganascia représentant du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) : « Avec toutes ces transformations technologiques ...Lire la suite
SE METTRE EN MARCHE N’EST PAS SUFFISANT :
IL FAUT UN GRAND BOND EN AVANT POUR LA FRANCE !

par Pierre CHASTANIER,
j"ai fait hier une conférence sur l’Intelligence artificielle (IA) et les conséquences que son développement permettait d’espérer (ou de craindre pour certains) pour l’espèce humaine. Je ne reviendrai pas sur le sujet proprement dit ni sur les questions qui ont montré que beaucoup d’entre nous ne mesurent pas vraiment les changements qui se préparent soit qu’ils espèrent dans un transhumanisme béat,  Lire la suite...
LE DÉSIR DE VENDRE ET LE DÉSIR D’ACHETER
Par Marc Dugois
Les désirs d’acheter et de vendre sont inhérents à la nature humaine. Le désir de vendre est généré par le désir de faire du profit, de transformer quelque chose que nous aimerions être reconnue comme une richesse, un bien, un service ou notre propre temps, en une vraie richesse reconnue qu’est la monnaie. Ce désir part d’une estimation de ce que l’on aimerait vendre et il génère la recherche ... Lire la suite

THORIUM ET NEUTRONS RAPIDES SERONT AU CŒUR DU NUCLÉAIRE DU FUTUR
par Karel VEREYCKEN

En temps normal, développer une nouvelle filière de réacteurs nucléaires prend au moins 30 ans : recherche et conception 10 ans, réalisation d’un prototype 10 ans, construction d’un modèle industriel 10 ans. Or, en France, historiquement un pays à la pointe de ce domaine (Becquerel, Curie, Langevin, etc.), ce que l’on appelle la IVe génération arrive peu, n’arrive pas ou est en retard. Alors que l’Inde,..Lire la suite
FRAPPES EN SYRIE, LE FIASCO
par Paul KLOBOUKOFF
Dans la nuit du 13 au 14 avril, une coalition comprenant les États-Unis, le Royaume-Uni et la France a déclenché des frappes de missiles visant des sites présumés de production et de stockage d’armes chimiques en Syrie. Elle a déclaré avoir tiré plus de cent missiles de gros calibre, avoir détruit les cibles visées et n’avoir fait aucune victime civile. Un succès complet et une grande satisfaction ...Lire la suite
LES CRYPTOMONNAIES, NOUVEL ELDORADO DES SPÉCULATEURS
Par Marc Dugois
Une cryptomonnaie n’est pas une monnaie mais une marchandise virtuelle rare qu’un « mineur » peut extraire d’une mine virtuelle dans laquelle il travaille en faisant tourner le système, Pour ne prendre que le bitcoin sa valeur repose sur sa limitation arbitraire à 21 millions et sur l’énergie exponentielle nécessaire à sa création. Il en existe déjà plus de 17 millions et pour continuer à faire vivre le .Lire la suite
aaa
Retourner au contenu