Académie du gaullisme

Académie du Gaullisme
Président Jacques Myard
Secrétaire générale Christine ALFARGE
Aller au contenu
La lettre du 18 juin N°239 Septembre 2021

                         dans un monde à la dérive ?
par Jacques Myard,
La politique étrangère n’a jamais passionné les Français, ils ont toujours estimé que cela était une affaire de spécialistes, de diplomates avant tout et de gouvernements. Néanmoins, ils ont toujours eu conscience que l’Histoire n’était pas un long fleuve tranquille, elle pouvait même être terrible pour les faibles et les naïfs. Le général de Gaulle rappelait sans cesse que « les États n’ont pas d’amis » et que « la France devait tenir son rang » en Europe et dans le monde, d’où l’impérieuse nécessité de s’en donner les moyens...Lire la suite

par Christine Alfarge,
« Lorsqu’un jour, l’historien oin des tumultes où nous sommes plongés, considérera les tragiques évènements qui faillirent faire rouler la France dans l’abîme d’où l’on ne revient pas, il constatera que la Résistance, c’est-à-dire l’espérance nationale, s’est accrochée, sur la pente, à deux môles qui ne cédèrent point. L’un était un tronçon d’épée, l’autre la pensée française. » (Début du discours du général De Gaulle, le 30 octobre 1943 à Alger). En 1940, le général De Gaulle symbolisa à la fois la force. Lire la suite


 LES DEPENSES PUBLIQUES             
par Henri Fouquereau,
Des députés viennent d'adopter une proposition de Loi tendant à « encadrer » la dépense publique.En réalité, on veut minimiser une situation catastrophique en prétendant qu'il n'est besoin que d'encadrer les dépenses publiques. Le temps est pourtant venu de faire prendre conscience à nos concitoyens que pour la survie des Etats, il est vital de proposer des solutions capables de résoudre le problème des déficits générateurs des endettements qui frappent le monde en général, la France en particulier...Lire la suite

par Paul Kloboukoff,
Lors des élections régionales de juin 2021, la seule « grande gagnante » a été l’abstention « surprise », qui a atteint 66,72% au premier tour et 65,31% au second. La très faible participation a réservé une consistante « prime aux sortants » qui a permis à la droite de conserver « ses » six régions, au centre-droit de rester à la tête de la Normandie et à la gauche de garder ses cinq régions. Le rassemblement national a enregistré un échec d’autant plus cuisant que les sondeurs, faisant manifestement preuve d’incohérence.... Lire la suite

                                  gouvernance                               
Jean-Louis Guignard,
Notre pensée est conditionnée par le discours de la méthode qui nous a rendu bien des services ; le problème qu'il s'avère insuffisant pour l'analyse des problèmes à résoudre aujourd'hui. Nous vivons dans un monde ouvert, évolutif et réactif et de nouveaux outils sont nécessaires. La méthode scientifique d'analyse des problèmes reste un outil majeur. Un exemple caractéristique est celui du GIEC qui, peut-être en toute bonne foi, tire des conclusions générales sur le climat à partir de quelques observations Lire la suite

                               aujourd’hui …
par Marc Dugois,
Il y a exactement 50 ans aujourd’hui, le 15 août 1971, le président Nixon déconnectait le dollar de l’or et par là même, toutes les monnaies qui lui avaient été liées par les accords de Breton Woods de juillet 1944. Depuis ce jour les monnaies ont été officiellement confiés aux Politiques sans que les peuples en aient été informés. Depuis ce jour fatidique les Politiques par l’intermédiaire des banques peuvent créer autant d’argent qu’ils en veulent par l’invention diabolique de la monnaie dette qui reporte à plus tard l’apport à la monnaie de sa capacité énergétique utilisée tout de suite..Lire la suite

par Albert Salon,
         
La construction européenne hésite toujours   entre deux conceptions opposées : la continentale qui a une longue   tradition, très liée au droit romain-germanique, et l’atlantique récente,   plus liée à la « Common law » britannique. La question linguistique   reste le fléau de la balance. Le Traité de Rome de 1957 fut suivi en 1958 du   règlement européen n° 1 qui régla le statut des langues officielles et de   travail. Il fut Adapté depuis lors aux élargissements successifs de l’UE. La gestation et les débuts de l’UE ont été marqués par ...Lire la suite

                   SUR LA LOI DE BIOETHIQUE 2020
Par Jack Petroussenko,
Cette loi qui s’applique désormais franchit « Des lignes rouges » inacceptables sur le plan sociétal, éthique, humain et même scientifique. C’est une mauvaise loi qui introduit une permissivité légale inconnue jusque-là. Se calque t’elle seulement sur l’état actuel de nos sociétés ? Citons seulement les questions les plus emblématiques transgressives pour notre morale et choquantes pour nos traditions. Chacun réfléchira. LA PROCREATION MEDICALE ASSISTEE. (PMA) chapitre le plus touché par la loi. C’est manipuler...Lire la suite

L'ART DE LA POLITIQUE
Trancher le noeud gordien
Jacques Myard
ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE SCIENCES POLITIQUES
J'y analyse les multiples dérèglements politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde, avant de présenter quelques "Préceptes pour le Renouveau". Rien n'est perdu, dès lors que l'on rejette le "politiquement correct" et que l'on aspire toujours à la liberté de l'homme prométhéen !
J'estime que le monde politique n'est pas fini : il dépend de notre volonté de reprendre en main notre destin, sur le socle d'un Etat restauré et d'une Nation réaffirmée et indépendante.
Très cordialement.
Jacques Myard.

 Commande  

La France, en proie à la pandémie de Covid-19, tend à occulter l'enjeu proprement politique des multiples dérèglements économiques et sociaux qui se font jour. Aux utopies et idéologies qui veulent s'affranchir des codes anciens et prospèrent sur les décombres de notre société déboussolée, cet ouvrage offre un antidote sans concession. Face au « politiquement correct » qui envahit la sphère publique et médiatique, l'auteur invite à réveiller l'esprit de résistance du lecteur ; ce réveil repose sur le pari de l'homme prométhéen, aspirant à la liberté mais méfiant envers l'hubris, conscient que l'Histoire reste tragique. Le monde politique n'est pas fini : il dépend de notre volonté de reprendre en main notre destin, sur le socle d'un État restauré et d'une nation réaffirmée et indépendante.
  • Date de publication : 6 mai 2021
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 244 pages
  • ISBN : 978-2-343-22991-1
  • EAN13 : 9782343229911
  • EAN PDF : 9782140178795
  • (Imprimé en France)
Retourner au contenu