Académie du gaullisme

Académie du Gaullisme
Président Jacques Myard
Secrétaire générale Christine ALFARGE
Aller au contenu


 

Jacques Myard, maire de Maisons-Laffitte, ancien député et rapporteur de la mission parlementaire sur les printemps arabes est l’invité de Jean-Baptiste Noé dans l’émission fenêtre sur le monde... Voir l'émission
La lettre du 18 juin N°235 Mars 2021

                       avis de décès
par Jacques MYARD,
L’article 72 de la Constitution dispose : Alinéa 1 « Les collectivités territoriales de la République sont les communes, les départements, les régions, les collectivités à statut particulier… » Alinéa 3 « Dans les conditions prévues par la loi, ces collectivités s’administrent librement… » La réalité est, désormais, très loin des dispositions de l’alinéa 3 ; les Français n’en ont pas conscience, alors même que leur liberté en dépend. Il est temps de réveiller les consciences : la démocratie communale est en danger de mort. Il est impératif d’en expliquer les raisons ...Lire la suite

         
par Christine Alfarge,
Combien l’action du général de Gaulle fut incommensurable au regard du péril que la France connaîtra dans son histoire. Doté d’un sens inné politiquement et militairement, le général de Gaulle avait surtout une grande volonté et un esprit courageux, il n’abandonnera jamais son pays. Son ambition pour la France sera au rendez-vous avec l’histoire qu’il honorera malgré les embûches, le chaos et le renoncement de ceux qui avaient montré leurs incapacités à agir, cherchant une issue en accordant les pleins pouvoirs à Pétain. Lire la suite


                    de ses coûts  de production                  
par Henri Fouquereau,
Protégés par l'Etat, épaulés par un protectionnisme inscrit  dans nos gènes par  nos  siècles d'histoire pendant lesquels : « l'Etat c'est moi », celui qui gouvernait, qui protégeait, mais aussi qui pouvait appauvrir , où partir à la conquête de la richesse des autres qu'il prenait à la pointe de l'épée, nous étions adeptes de l'Etat protecteur. Seulement le monde change, de la tribu obligée de s'entendre pour se protéger, nous sommes allés vers un protectionnisme, qui a engendré la solidarité entre les membres, Lire la suite

              en 2020.Et maintenant ?
par Paul Kloboukoff,
Principale source ici, les comptes trimestriels publiés par l’Insee le 29 janvier 2021  (1) donnent aussi des évaluations pour l’année 2020 entière. Elles portent en grande partie sur les évolutions des productions et des valeurs ajoutées (VA) des branches. D’après ces comptes, le PIB de la France, somme des VA, de la TVA et des droits de douane, a reculé de - 8,3% en volume en 2020… et se situe - 5,2% au dessous du niveau de 2017. A prix courants, en 2019, la somme des VA était de 2 157,1 Mds €, et le PIB, de 2 427 Mds € (2). En 2020,Lire la suite

par Jean MENU,
Le 2 novembre 2010, lors du sommet franco-britannique qui s’est tenu à Londres, le Premier Ministre britannique David Cameron et le Président français Nicolas Sarkozy ont signé les accords de Lancaster House portant sur une coopération en matière de défense et de sécurité. En plus de la mise en commun des compétences dans le domaine des simulations nécessaires au développement des futures têtes nucléaires, les deux puissances en soulignant les similitudes de leurs capacités militaires dans le domaine des forces conventionnelles, ajoutaient une volonté clairement affichée ...Lire la suite
                             alors qu’il n’est même pas posé ?

par Marc Dugois,
Les philosophes ont toujours décliné, chacun à sa manière, la phrase de Stendhal « Les peuples n’ont jamais que le degré de liberté que leur audace conquiert sur leur peur ». Les puissants ont toujours justifié leur richesse par le prélèvement qu’ils font sur le peuple dans l’espace qu’ils contrôlent, en échange de l’assurance qu’ils lui donnent d’utiliser leur pouvoir à juguler les peurs qu’il ne savait juguler lui-même parmi les nombreuses peurs qui l’assaillent : la peur de la mort, la peur de l’agression, la peur de la souffrance, la peur de la .Lire la suite

Normandie : l’histoire du gaullisme en quatre tomes

Michel Boivin, historien spécialiste du gaullisme
Michel bovin est un historien qui s’est particulièrement intéressé à l’histoire du gaullisme depuis le début de sa carrière. En effet, même sa thèse de doctorat de 1981 s’intitule « Le gaullisme en Basse-Normandie de 1945 à 1981. » Et depuis ce temps, il a continué les recherches sur les relations entre les activités politiques gaullistes avec la Normandie. Ainsi il vient de sortir le deuxième tome de son œuvre en quatre tomes intitulés « Histoire du gaullisme en Basse-Normandie. » Ce deuxième tome s’intitule au « gaullisme d’opposition, 16 juin 1946-31 mai 1958 ».
 
Retourner au contenu