Académie du gaullisme

Académie du Gaullisme
Président Jacques Myard
Secrétaire générale Christine ALFARGE
Président-fondateur Jacques DAUER
Aller au contenu
La lettre du 18 juin N°248 juin 2022

L'Appel du Général de Gaulle du 18 Juin 1940 :
                                Plus que Jamais d'Actualité !             
par Jacques Myard,        
Nous gaullistes, nous ne saurions oublier de célébrer l’Appel du général de Gaulle le 18 juin 1940, la France était militairement défaite, sur le plan politique de nombreuses personnalités de la dernière Chambre des députés  de la 3ème République aspiraient à trouver une collaboration avec l’Allemagne.Un homme seul, ou presque, s’est élevé pour dire NON et refuser ce destin de capitulation, de vassalité .Lire la suite
LE 18 JUIN 1940,
              UN SYMBOLE NATIONAL   
par Christine Alfarge,         
Le 18 juin 1940, auquel des Français courageux ont cru dès le début en rejoignant le général de Gaulle à Londres, est inscrit dans la mémoire collective. Aujourd’hui encore, il suffit d’évoquer la date du 18 juin pour que se produise un élan d’espoir et de fierté, incarnant non seulement la liberté mais aussi le refus de la défaite et de la soumission à l’ennemi. Résister ou périr ! En 40, la France est au bord du chaos, le renoncement domine dans..Lire la suite
         
  

Législatives et européennes,
                            rivales ou complémentaires
                   
par Paul Kloboukoff,
Signal de l’usure de notre système politique, l’attrait pour les présidentielles n’a cessé de décliner depuis 2007. Au 1er tour de celles d’avril 2022, l’abstention est montée à 26,31%. Au second tour, le pourcentage des votes exprimés a plongé à 65,60%, le taux le plus bas depuis 1969. Face à Marine Le Pen, avec les voix de 38,52% des électeurs inscrits, Emmanuel Macron a été le plus mal élu des présidents de la Ve République..Lire la suite


La bataille de Bir Hakeim
                                   "a accru la confiance des Alliés dans la France libre"
par Tom WHEELDON,                    
Alors que la Seconde Guerre mondiale fait déjà rage depuis deux ans et demi, les forces du Royaume-Uni, du Commonwealth et de la France libre résistent héroïquement du 27 mai au 11 juin 1942 à Bir Hakeim, une oasis au milieu du désert libyen. Si cette bataille est techniquement une défaite, les deux semaines de combats permettent cependant aux hommes du général de Gaulle de gagner un immense respect et de contribuer à la victoire britannique ,. Lire la suite
Mainmise des États-Unis
                             sur l’Europe
                                      
par Jacques Myard,        
Les États-Unis viennent de réussir à parfaire leur vieux rêve de domination sur l’Europe, un exploit mené avec détermination et surtout avec le soulagement lâche des vieilles nations européennes qui « fatiguées de trop longs efforts préfèrent qu’on les dupe pourvu qu’on les repose » selon le jugement de Tocqueville .Cette mainmise américaine sur l’Europe a été conduite au nom de la démocratie, avec les fameuses révolutions .Lire la suite
Le général de Gaulle souhaitait un symbole pour l'Histoire. Après sa mort, ses fidèles veilleraient à la construction d'une gigantesque croix de Lorraine, emblème de la France libre pendant la Seconde guerre mondiale.
 
Aujourd’hui encore, en regardant la croix de lorraine érigée sur les collines de Colombey-les-Deux-Eglises et inaugurée le18 juin 1972, le mystère De Gaulle demeure toujours sous nos yeux, pointant vers le ciel, semblant vouloir atteindre l’univers !
-----------------------------------------------------------------------------------------





Guillaume Pollack
 
Professeur certifié d’histoire-géographie et docteur en histoire contemporaine, Guillaume Pollack est ATER (attaché temporaire d’enseignement et de recherche) à l’Université Paris-Est Créteil (UPEC). Il fait paraître le 2 juin 2022 L’armée du silence : Histoire des réseaux de Résistance en France, 1940-1945 (Tallandier, 2022), ouvrage issu de sa thèse.

RÉSUMÉ
La Seconde Guerre mondiale a été menée derrière les lignesennemies par une armée du silence. Cette armée, c’est celledes réseaux de résistance pilotés par les services secrets dela France libre et des Alliés. Leurs missions ? Recueil et transmission de renseignements, évasions de pilotes alliés, émissions radio clandestines, opérations secrètes par air ou mer et
sabotages.Ces réseaux (Comète, Alliance, Saint-Jacques...) sont des acteursmajeurs de la victoire finale contre l’oppression nazie et fasciste. Leurssecrets et l’identité de leurs agents ont jusqu’ici été conservés dans desarchives en France et à l’étranger, récemment ouvertes.Guillaume Pollack dresse la première synthèse d’un dépouillementgénéral de ces documents qui révèlent un aspect inédit de l’histoire dela Résistance en France : une résistance transnationale, où s’activentdes ressortissants des pays tombés sous la loi nazie, vichyste et fasciste,construite au mépris des frontières étatiques et des lignes de démarcation. Ce livre est l’histoire d’hommes et de femmes presque toujoursrestés anonymes, engagés pour la libération de l’Europe occupée,inlassablement traqués par la répression.
Retourner au contenu