Académie du Gaullisme

La Lettre du 18 JUIN Vingt- sixième année – n° 210 – octobre 2018
Aller au contenu
QUELLE EUROPE VOULONS-NOUS ?
par Georges AIMÉ
Une des raisons majeures de l‘échec de la construction européenne et de la pétaudière dans laquelle est le Parlement européen est qu'il n'a pas été tenu compte de l'Histoire des pays prétendant la constituer. Nous connaissons tous la façon dont chacun d’eux s’est constitué et est devenu un État. Inutile de la rappeler. La France n’est pas un État fédéral. La perception des Français d’une Union ne peut donc lire la suite...

LE RENOUVEAU GAULLISTE (troisième partie)
par Pierre CHASTANIER,
Les propositions que nous propose Pierre Chastanier dans son dernier ouvrage, Le Renouveau gaulliste, méritent d’être soumises à la réflexion et à l’analyse de tous les lecteurs de La lettre du 18 Juin. Nombreux sont ceux qui se retrouveront dans ces écrits et partageront le même souhait de voir renaître une « certaine idée de la France ». N’hésitez pas à faire part de vos remarques à l’auteur. (La publication Lire la suite...

« LE RENOUVEAU GAULLISTE »
par Christine ALFARGE
La grande force du Général de Gaulle était de prendre en main les affaires du pays sans jamais oublier l’humain, il était au-dessus des partis mais toujours dans le cœur des Français.Aujourd’hui le jeu politique de la Vème république est bousculé, d’emblée Pierre Chastanier pose la question : « Lors des dernières législatives, ce 18 juin 2017, pouvait-il ressembler à un appel gaulliste ? Non, les forces qui Lire la suite

LA FAUSSE MONNAIE A REMPLACÉ L’HOMME COMME PIVOT DE L’ÉCONOMIE
Par Marc Dugois
Du silex taillé à l’intelligence artificielle, l’homme a toujours tenté d’accroître l’efficacité de son énergie. Il l’a d’abord fait par l’outil qui affine son énergie en la rendant plus précise, puis par la machine qui utilise une énergie externe pour remplacer l’énergie humaine. La première machine a été la roue qui, encore outil dans la brouette ou la charrette à bras, était déjà machine dans le chariot à traction animale.Lire la suite

EUROPÉENNES 2019 : LES HOSTILITÉS SONT OUVERTES par Paul KLOBOUKOFF
par Paul KLOBOUKOFF
Les « européennes » se jouent à deux niveaux, celui de chaque État de l’Union européenne (UE), qui nous est familier, et celui de l’UE, qui l’est beaucoup moins. Nombre de Français, comme d’autres Européens, ignorent à quels « groupes européens » présents au Parlement européen (PE) adhèrent les partis nationaux pour lesquels ils votent et ce que représentent ces groupes. Nos médias n’aiment pas nous en parler.Lire la suite

aaa
aaa
aaa
Retourner au contenu